Mise aux normes

Remplacement Gaz climatisation bâtiments

à savoir

Le R22 est réglementé par le protocole de Montréal, en application des Accords de Kyoto. Le règlement (CE) n°2037/ 2000, relatif aux substances qui appauvrissent la couche d’ozone et contribuent fortement au réchauffement climatique, prévoit : «À partir du 1er janvier 2010, l’utilisation d’hydrochlorofluorocarbures (HCFC) vierges est interdite dans la maintenance et l’entretien des équipements de réfrigération et de conditionnement d’air existant à cette date ; l’ensemble des HCFC sont interdits à compter du 1er janvier 2015.»

En complément du règlement (CE) n°2037/2000 vient s'ajouter le règlement (CE) n°1005/2009. Le R22 est d'ores et déjà interdit au sein de l'Union européenne en ce qui concerne son utilisation dans les appareils neufs, depuis le 1 er janvier 2004.

Depuis le 1 er janvier 2010, il est strictement interdit à la vente. Néanmoins, Il est toujours possible d’obtenir du « R22 régénéré » mais à un prix de plus en plus élevé. Ce fluide est totalement interdit à partir du 1 er janvier 2015.


Exemples de réalisations :

Travaux sur roof-tops effectués pour Alinéa Pérol (34), plus de 60% d’économies réalisées par rapport à un remplacement classique.

Tâches effectuées :

  • - Nettoyage complet des roof-tops (Bacs à condensats ; échangeurs ; ETC)
  • - Remplacement des sécurités (détection incendie ; HP-BP ; ETC)
  • - Récupération et destruction du gaz R22
  • - Remplacement des huiles et des cartouches déshydratantes
  • - Mise sous pression d’azote des circuits (20 bars)
  • - Tirage au vide et recharge en R417A
  • - Reprise du tableau électrique (nettoyage et remplacement des pièces défectueuses)
  • - Mise en place d’une régulation climatic60 de dernière génération produit par LENNOX adaptable à toutes GTC actuelles

Photos avant

Mise aux normes climatisation Lyon

Photos après

Mise aux normes climatisation Grenoble

Afin de prévenir tout risque et de garantir votre confort, AP CLIM vous propose d'encadrer l'entretien et la maintenance de vos équipements. Les nouvelles mesures environnementales portées par le gouvernement insistent sur les efforts collectifs à fournir dans le cadre du réchauffement climatique. Ainsi, nous visiterons régulièrement vos installations et dresserons un bilan actualisé sur l'état de vos circuits de climatisation, de froid et de chauffage ou autres.

Voici ce que le gouvernement préconise :

http://www.developpement-durable.gouv.fr/Presentation-generale,18102.html


Préconisations du gouvernement :

Dans le cas du changement climatique, à la différence de certains problèmes écologiques qui sévissent à l’échelle d’une région ou d’un pays, les phénomènes en jeu font peser sur la planète une menace globale. Ces phénomènes ont pour origines des substances qui peuvent être classées suivant qu’elles appauvrissent la couche d’ozone ou qu’elles sont à effet de serre.
Les substances appauvrissant la couche d’ozone (SAO) sont responsables du trou dans la couche d’ozone qui fut découvert à la fin de l’année 1985. Cette dégradation de l’ozone stratosphérique a pour effet de diminuer la qualité de filtrage des rayons ultraviolets émis par le soleil.
Les SAO auxquelles nous nous intéressons ici sont les CFC, les halons, le tétrachlorure de carbone, le trichloroéthane, le bromure de méthyle, les HBFC, les HCFC et le bromochloéthane.
Les gaz à effet de serre fluorés auxquels nous nous intéressons (PFC, SF6, et HFC) sont responsables du réchauffement climatique. A titre d’exemple, un dégazage à l’atmosphère de 1 kg de HFC 134 aura le même impact sur le climat que 1300 kg de CO2 ou encore le même impact qu’un parcours de 10 000 km en berline.
Il est à noter que les substances appauvrissant la couche d’ozone sont également de puissants gaz à effet de serre ; un dégazage à l’atmosphère de 1 kg de CFC 12 ayant le même impact qu’un parcours de 90 000 km en berline.
C’est pourquoi ces substances font l’objet de réglementations internationales, communautaires et nationales qui ont pour but de sécuriser leurs utilisations voir de les interdire.

Contact :

Climatisation industrie et bureaux 69